• Golden key and money

    Les bougies d’anniversaires, plus que de simples objets d’éclairage

    Plus que de simples accessoires qui procurent de la lumière, les bougies d’anniversaire alimentent une superstition qui date de plusieurs siècles.

    Au début, la bougie consistait à produire de la lumière dans les foyers et dans les endroits publics. De nos jours, son rôle ne se limite plus au simple fait d’éclairer. En effet, au fil du temps, elle est devenue de plus en plus utilisée dans des rituels religieux, de magie et de voyance, ou encore lors de fêtes d’anniversaire. En effet, le fait que la bougie illumine les pièces sombres et procure de la lumière a poussé les hommes à s’inspirer de ces capacités pour lui attribuer des pouvoirs de toutes sortes. Dans la religion catholique, elles sont utilisées pour accompagner les prières, de manière à ce que celles-ci puissent bien être reçues par les Saints. De même, lors des anniversaires, les bougies consistent dans un premier temps à indiquer l’âge de la personne à qui la fête a été destinée. En outre, selon les croyances, elles ont également le pouvoir de permettre de formuler un vœu avant de souffler sur la flamme. Ce voeu devra rester secret pour qu’il puisse se concrétiser. Face aux besoins croissants des consommateurs en matière de bougies, les fabricants s’appliquent à produire des articles toujours plus attirants et plus originaux.

    Parmi les nombreux types de bougie les plus courants, il y a notamment les bougies en forme de chiffres. Ces dernières sont des plus pratiques et économiques pour symboliser l’âge d’une personne sur son gâteau d’anniversaire. Ainsi, par exemple, au lieu de mettre 50 bougies sur le gâteau, il suffit de mettre les chiffres 5 et 0. Il y a également les autres bougies fantaisies, de toutes formes et de toutes les couleurs, à l’instar des bougies scintillantes et celles luminescentes. Pour disposer des meilleurs articles, optez pour les bougies d’anniversaire tel que ceux de vahine. Variées et entièrement fiables, ces bougies vous permettront d’égayer vos réceptions d’anniversaire. Dans la même mesure, vous pouvez trouver des types de bougie de toutes sortes sur le site de www.vahine.fr. Evoluant dans l’organisation des fêtes d’anniversaire, ce prestataire propose divers produits de décoration ainsi que des friandises variées. Pour plus d’informations sur les bougies et les fêtes d’anniversaire, pensez à lire les articles sur ces sujets.

    Sources:

    http://www.vahine.fr/nos-produits/decors/anniversaire/bougies-anniversaire.html

    http://www.explic.com/20480-bougie.htm

    Zoom sur les tendances IT pour 2014

    Le dernier rapport IDC révèle les tendances IT pour 2014. Sans surprise, le Cloud computing, modèle informatique du futur, jouera un rôle-clé dans l’économie et sera un des piliers de la croissance du marché entre 2014 et 2020.
    Les principaux piliers du secteur IT en 2014
    La progression amorcée dans le secteur IT va s’accélérer en 2014 selon IDC, qui estime ainsi à 2,1 milliards de milliards de dollars (soit 5 %) les revenus supplémentaires engrangés à l’échelle mondiale. Sur le total global, l’ensemble des investissements relatifs aux technologies Cloud, Big data ainsi qu’aux réseaux sociaux et à la mobilité pèseront pour 89 %.
    Toutefois, la hausse des revenus ne sera pas uniforme entre les différentes niches. Les services de Cloud, en plein boum, dégageront à eux seuls 25 % de ce chiffre d’affaires additionnel, dont la partie matérielle aura la place belle. En effet, l’extension du parc des datacenters dope les ventes de serveurs, de supports de stockage, de composants réseau, de logiciels.
    Juste derrière vient le marché des appareils mobiles, dont la popularité n’est pas prête de retomber. Ainsi, les tablettes numériques feront 18 % de mieux, et les Smartphones, +12 %, dont Android va accaparer une grosse part. Seuls les PC auront du mal à tirer leur épingle du jeu IDC prévoyant un nouveau repli de 6 %.
    Les technologies Big Data aussi sont en croissante constante pour répondre aux besoins en traitement de la masse de données phénoménale générée à l’heure actuelle. Elles vont ainsi réaliser un bond de 30 %.
    Les autres marchés à surveiller
    L’Internet des objets, marché juteux et en pleine expansion avec la multiplication des appareils mobiles et des applications qui les font fonctionner, vont également tirer les chiffres du secteur IT vers le haut. Cet autre moteur de croissance va par ailleurs développer les interconnexions entre différents acteurs, des fabricants de semi-conducteurs aux opérateurs de téléphonie en passant par les professionnels de l’IT. Ces collaborations vont rapporter 8,9 milliards de milliards de dollars à l’horizon 2020.
    Déjà incontournables, les réseaux sociaux continueront d’occuper une place de choix. En plus des milliards de particuliers qui ne peuvent plus s’en passer au quotidien, les marques y ont trouvé un outil marketing de choix et s’en servent de plus en plus. Et pour lancer de nouveaux produits et services et en analyser les retombées, de nouvelles technologies vont également faire leur apparition.
    Voir ces liens : http://express.ikoula.com/cloud-public, http://ies.ikoula.com/cloud-prive ou http://www.idc.com/getdoc.jsp?containerId=prUS24794714

    Fêter l’anniversaire d’un enfant à Paris : quelques idées originales

    Envie de surprendre votre enfant le jour de son anniversaire ? Voici quelques idées de fêtes et sorties qui ne maqueront de faire de l’effet.

    © : kidzou.fr/

    Atelier de cuisine pour enfant
    Votre enfant se voit déjà en futur candidat du Top Chef ? Sachez que Paris compte un certain nombre d’ateliers de cuisine pour enfants et qui proposent des formules spéciales pour les anniversaires. Deux possibilités s’offrent à vous : soit vous réservez un après-midi dans l’un des ateliers de cuisine pour enfants de la capitale, soit vous faites venir un chef cuisinier animateur à domicile. Dans les deux cas, vous pouvez être sûrs que les enfants s’amuseront. Vous obtiendrez une information plus détaillée sur les prestations de l’établissement en visitant le site de citizenkid.com.
    Les parcs aquatiques
    Les piscines et les toboggans font toujours le bonheur des petits. Beaucoup de piscines accueillent des événements comme les anniversaires. Renseignez-vous auprès de votre piscine. Sinon, pourquoi ne pas fêter l’anniversaire paris de votre enfant à l’Aquaboulevard ? Ici, des animateurs doublés de marins accompagnent vos enfants de 10h30 à 14h.
    Un anniversaire dans un tipi
    Quoi de plus original que de passer une journée à jouer et à s’éclater avec ses copains sous un tipi ? Idéal pour les enfants de 6 à 12 ans, la réservation d’un tipi sur les Berges de Paris est gratuite. Vous pouvez profiter des installations et des animations du lieu comme les jeux, les activités, les expositions, etc. Il ne vous restera plus ensuite qu’à vous occuper du goûter.
    La Cité des Enfants
    Moyennant une certaine somme, vos enfants et ses invités passeront 1h 30 avec un animateur expérimenté à la Cité des Enfants située au sein de la Cité des Sciences. Au programme : visionnage d’un film 3D, goûter et animations diverses. Le site propose trois espaces parmi lesquels les parents choisissent en fonction de l’âge de leurs enfants : la Cité des enfants de 2 à 7 ans, la Cité des enfants de 5 à 12 ans et Ombres et Lumière de 5 à 12 ans.
    Le Playmobil Funpark
    Ce centre de loisirs situé à quelques kilomètres de Paris porte bien son nom. Dans une immense salle de jeux (2000 m²), vos enfants découvriront dans des décors féériques (château de princesse, château fort, etc.) une douzaine d’espaces de jeux et des animations diverses. Si vous réservez pour un anniversaire, des cartons d’invitations que vous allez distribuer aux copains de vos enfants seront fournies.
    Retrouvez de nombreuses idées pour fêter un anniversaire à Paris sur CitizenKid et sur le forum de Marie-Claire.

    Apprendre à cuisiner le poisson

    Tout d’abord, il y a deux conditions pour réussir une recette de poisson : la fraicheur du poisson et sa cuisson qui doit être en douceur. Zoom sur les différents modes de cuisson.

    © : recettes-et-terroirs.com

    A chaque poisson sa cuisson
    La cuisson à la poêle est l’idéal pour les filets, les tranches et les poissons de calibre moyen. On peut les faire sauter dans du beurre ou de l’huile. Pour une bonne friture, on peut les enrober de farine ou de panure.
    La cuisson au grill convient à tous les poissons. L’idéal est d’agrémenter la préparation avec des aromates de qualité et un peu d’huile d’olive.
    Les gros poissons et les grosses tranches se prêtent très bien à la cuisson au four. Les filets et les petits poissons sont en revanche plus adaptés à la cuisson en papillotes.
    Tous les poissons entiers ou découpés en tranche se cuisent au court-bouillon. Il faut dire que c’est la mode de cuisson la plus diététique et non moins la plus rapide lorsque le temps manque.
    La cuisson à la vapeur est plutôt réservée aux poissons à chair délicate.
    Bons à savoir : Pour trouver des huiles de friture et des huiles d’olive, rendez-vous ici :
    http://chefsimon.lemonde.fr/techniques-cuisson-poissons.html
    http://ww.lesieur.fr/
    http://www.lesieur.fr/Produits/Toutes-nos-Sauces

    Les critères de choix pour trouver une école de communication

    Trouver une bonne école de communication est souvent une démarche difficile dans la mesure où divers éléments doivent être pris en compte. Voici ce qu’il faut savoir pour choisir un établissement qui corresponde à ses attentes.

    Les éléments à prendre en compte avant de se décider

    Avant de choisir une école de communication Paris, cinq éléments sont à prendre en compte. La relation des professeurs avec les enseignants d’établissements parallèles est l’un des principaux atouts puisqu’elle garantit leur expérience ainsi que leur maîtrise des matières professionnelles. L’idéal est même de choisir des enseignants étant ou ayant été membres d’un jury. Dans certains cas, il est possible de se renseigner sur les résultats obtenus par les professeurs dans les matières enseignées, la fréquence de leurs cours ou leur expérience sur le terrain. Mieux vaut donc se renseigner un maximum  .

    L’organisation des études doit également être prise en compte : une moyenne de 1 000 heures d’enseignement par an est requise au même titre que les BTS blancs et les devoirs sur table.

    En ce qui concerne les absences récurrentes, un établissement de qualité doit lutter contre l’absentéisme. Il faut, par ailleurs, savoir que le coût des études dans une bonne école de communication varie souvent de 4 000 à 6 000 euros. En-deçà, la qualité de l’enseignement proposé n’est pas forcément la meilleure. Cela ne signifie pas pour autant que les établissements les plus onéreux proposent les meilleurs cursus. Pour plus de détails, il est recommandé de consulter les sites spécialisés comme ecs-paris.

    Ne pas se contenter des résultats

    Les résultats affichés par les écoles de communication ou les établissements supérieurs ne traduisent généralement pas la qualité d’enseignement. Il est déconseillé de se baser sur ce critère pour la sélection d’une école.

    De manière générale, les établissements à fort taux de réussite ont des critères de recrutement stricts. Seuls, les meilleurs étudiants sont admis, de plus, leur effectif par salle est réduit au minimum afin d’assurer un suivi efficace de chacun d’entre eux. Des taux de réussite de 95% ne sont donc pas suffisants pour choisir une école de communication. Seuls, les critères mentionnés plus haut doivent être pris en compte.

    Enfin, l’ambiance dégagée par l’école ainsi que l’environnement d’étude sont également importants. Il s’agit de la proximité avec les professeurs, du climat d’enseignement, du suivi effectué pour chaque élève ou encore de l’existence ou non d’espaces conviviaux. Pour plus de détails, il est recommandé de consulter ce weblink.

    Source:

    http://etudiant.lefigaro.fr/orientation/trouver-sa-formation/detail/article/ecole-privee-ou-universite-comment-choisir-sa-formation-en-communication-3932/

    Point sur l’achat à distance et la vente entre particuliers

    L’absence de contact physique entre le vendeur et l’acheteur rend la vente à distance particulière au regard de la règlementation douanière. Le point sur ces dispositions.

    © pleinevie.fr

    Les formalités et éventuelles taxes à payer dépendent du pays de provenance des marchandises et de leur valeur. À l’exception des produits soumis à une restriction, les imports faits par des particuliers vers la France ne nécessitent pas de déclaration en douane.
    Concernant les droits et taxes, les transactions se passant entre pays membres de l’Union européenne sont exemptées de droits de douane, mais sont soumises à la TVA au taux en vigueur dans le pays du commerçant. En tant que particulier, le prix de tous les produits que vous achetez est TTC (Toutes Taxes Comprises), quel que soit le mode d’achat, en magasin physique ou en ligne. Cas particulier d’Internet : le taux de TVA facturé est celui du pays communautaire où est hébergé le site.
    Pour la plupart des achats effectués d’un pays extérieur à l’Union européenne, vous aurez à vous acquitter de droits de douane. En France, il est cependant possible de recevoir des marchandises, notamment achetées à distance, en franchise des droits de douane si leur valeur n’excède pas 45 euros. La TVA, en revanche, est inévitable, dès lors qu’il s’agit de vente par correspondance, et ce, quelle que soit la valeur des produits importés.
    Indépendamment du pays d’origine des produits, les éventuelles restrictions (par exemple sur l’alcool ou le tabac) sont maintenues. En ce qui concerne le tabac, en vertu de l’article 568 ter de la loi de finances rectificative pour 2009, l’achat de tabac sur Internet est interdit en France métropolitaine et dans les départements d’outre-mer ; aussi, tout tabac manufacturé acheté ailleurs qu’auprès d’un buraliste ou d’un revendeur agréé sera obligatoirement saisi par la douane française.
    Outre la question des taxes et les restrictions, un certain nombre de marchandises doivent respecter des normes strictes (phytosanitaire ou sanitaire, industrielle, technique, etc.) en vigueur au sein de l’UE. Il s’agit par exemple des fleurs et plantes, des fruits, ainsi que des aliments et certains produits de consommation. Les douaniers, parfois en collaboration avec d’autres services administratifs, ont alors pour mission de contrôler la conformité des biens importés avec les réglementations nationales et internationales, notamment les clauses restrictives. En cas de non-respect des dispositions applicables, ces derniers sont autorisés à bloquer ou détruire les marchandises concernées.
    Pour en savoir plus sur l’envoi de marchandises, cliquez ici :
    http://www.packlink.fr/fr/envois-internationaux/
    http://www.commentfaiton.com/fiche/voir/30598/comment-comprendre-le-mecanisme-de-la-tva

    L’éclairage de votre maison selon vos besoins

    ©solairepratique.com

    Adapter l’éclairage de la maison à la décoration ne fera que renforcer le charme de votre habitation. Il faut, par ailleurs, choisir les luminaires qui correspondent à vos besoins.

    Chaque pièce doit être personnalisée avec un éclairage adéquat. Bien évidemment, celui-ci ne devra pas être le même pour le salon, les chambres et la salle de bain. Toutefois, il existe une  règle d’or à respecter avant de choisir un éclairage pour votre demeure. Il ne doit pas provoquer la création de jeux d’ombre qui pourraient vous gêner dans votre quotidien.

    Une lumière douce pour la chambre

    La première pièce à décorer est le séjour ou la salle à manger. Pour avoir le maximum de confort, choisissez un luminaire en variant l’intensité de la lumière. Pour cela, établissez plusieurs sources de lumière. Ainsi, au lieu d’installer un seul et unique lampadaire, optez plutôt pour plusieurs petites lampes. Optez pour une  lampe à la fois économique et esthétique.

    Toujours dans le but d’éviter les jeux d’ombre, susceptibles de fatiguer les yeux, n’oubliez pas d’orienter les luminaires. Si votre choix porte sur un éclairage uniforme, utilisez une applique.

    Pour votre chambre, optez pour une lumière douce synonyme de calme et de chaleur. Si vous possédez un espace assez spacieux, utilisez les grandes suspensions. Cela rendra les commandes d’allumage plus accessibles. La petite lampe de chevet est toutefois recommandée pour les soirées de lecture.

    L’éclairage de la salle de bain n’est pas non plus à négliger. Utilisez des spots et des luminaires encastrés conçus pour ce genre de pièce. Vous pouvez aussi placer un  plafonnier, selon vos envies.

    Privilégiez les lampes fluocompactes

    Quelques conseils pratiques sont à retenir. Ainsi, pour un éclairage de longue durée, recourez aux lampes fluocompactes.  En effet, celles-ci durent plus longtemps que les lampes incandescentes. Selon les constatations, les lampes fluocompactes  sont cinq fois plus performantes.

    Puisque votre éclairage servira également de décoration à votre logement, optez pour des luminaires et des spots très tendances. Pour joindre l’utile à l’agréable, transformez vos luminaires en de véritables objets de décoration  adaptés au style de votre intérieur.

    Sources:

    http://www.luminaire.fr/Lampes-exterieur

    http://luminaire.comprendrechoisir.com/astuce/voir/111228/bien-choisir-son-eclairage-exterieur

    Immobilier : un marché en forte immobilisation

    Golden key and money

    Au cours du premier semestre de cette année, le nombre de transactions dans le domaine de l’immobilier a reculé, au niveau national, de 2,1 % chez Century 21 et de 4,9 % chez Guy Hoquet. Les acheteurs sont à la recherche de la bonne affaire, un sort réservé au marché immobilier face à des prix qui sont encore jusqu’ici, très élevés. Cette forte immobilisation est due aux attentes des acheteurs pour une baisse des prix et également au tarif pratiqué par les vendeurs qui ne cèderont pas, sauf cas de force majeure. La situation économique ainsi que la politique gouvernementale constituent un frein pour appuyer l’immobilisation de ce secteur pleinement touché par la crise.
    Les conséquences économiques sur la loi Alur
    Sur le marché, il existe bien nombre de biens en stock qui sont à vendre, et ce, depuis quelques années. En fait, face un tel blocage, les acquéreurs prennent toujours un avantage par rapport aux autres à savoir un grand nombre de biens à voir, des prix qui se plient à la demande et des taux d’intérêt plus bas. L’entrée en vigueur de la loi Alu le 27 mars fait que le ralentissement du marché immobilier soit un fait. Ce ralentissement est étroitement lié à la baisse des ventes en matière d’investissement locatif. Cette loi impose ainsi un certain nombre de documents à annexer pour la vente d’un lot en copropriété. Il faudrait encore plusieurs jours de plus pour constituer ces documents.
    Voir :
    http://votreargent.lexpress.fr/immobilier/marche-immobilier-quelles-tendances-pour-2014_356804.html
    http://agence-immobiliere.laforet.com/agence-paris.html
    http://www.laforet.com/immobilier/vente-immobilier/estimer-bien-immobilier.php

    Quelques maladies de la peau du visage

    L’acné est la plus commune et la plus courante des maladies de la peau du visage. Ce terme est employé pour désigner tous les points noirs et les autres types de granules de peau. D’une manière scientifique, elle se définit comme une dermatose (maladie de la peau) inflammatoire des glandes qui sécrètent le sébum à la racine des poils, également appelées follicules pilo-sébacés. En général, cette affection est primitive et commence le plus souvent à la puberté. Touchant principalement les adolescents, elle s’estompe à la fin de l’adolescence. Cependant, elle peut persister chez l’adulte, notamment chez la femme. Plusieurs facteurs peuvent déclencher une éruption d’acné. Néanmoins, grâce à l’évolution de la science, plusieurs traitements pour atténuer son apparition sont aussi disponibles.

    Les causes de l’acné

    Les principales causes des maladies du visage n’ont pas encore été reconnues avec certitude. Certains spécialistes avancent la responsabilité de certains facteurs, à l’instar du stress, du facteur génétique, de l’environnement, de l’hygiène et de l’alimentation, comme étant des éléments pouvant influer sur l’apparition des symptômes cutanés. Ainsi, sur le plan génétique, les facteurs hormonaux sont-ils les plus prépondérants chez les jeunes hommes pendant la puberté et chez la femme, en période de menstruations. Par ailleurs, suite à des recherches effectuées par des experts en dermatologie, le bronzage ainsi que l’exposition aux rayons UV et à certains polluants tels que le chlore, les pesticides, ou encore les dioxines sont considérés comme sources de risque des dermatoses du visage. En ce qui concerne l’alimentation, la consommation abusive de produits laitiers peut accroître, voire aggraver l’éruption de l’acné.

    Les traitements de l’acné

    En médecine, divers traitements médicamenteux peuvent servir à traiter l’acné, le plus connu étant l’isotrétinoïne. Ce médicament est utilisé pour le traitement des acnés sévères depuis le début des années 1980. Prescrit uniquement sur ordonnance, il agit en provoquant une diminution de la taille des glandes sébacées et en empêchant la sécrétion de sébum. La durée du traitement varie entre quatre à six mois. Dans 85% des cas, si le traitement est bien respecté, l’acné disparaît complètement. Pour l’acné moins grave, certaines personnes recourent aux traitements naturels ou aux fameux remèdes de grand-mères. Ainsi, plusieurs composants sont recommandés tels que l’argile verte, le bicarbonate, le citron, ou encore le blanc d’œuf. Néanmoins, pour être sûr de l’efficacité de ces astuces, il est conseillé de lire l’article complet proposé par les sites spécialisés avant de concevoir son propre masque.

    Source:

    http://www.curaspot.fr/acne/traitement-acne.html

    http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/peau_boutons.htm

    Ajoutez votre touche personnelle à vos desserts

    Les desserts de grands-mères manquent parfois un peu d’originalité. S’ils séduisent toujours par leur côté gourmand, une touche personnelle est la bienvenue pour se démarquer et marquer les esprits. Voici quelques conseils pour innover et gagner le cœur de vos invités.

    © : femmeactuelle.fr

    De la recette classique aux recettes originales
    Si vous êtes un passionné de cuisine, il ne vous sera pas difficile de saisir cette technique. L’idée est simple, gardez les principes qui font que tout le monde aime les recettes classiques et ajoutez-y une touche personnelle. Sachez profiter de la diversité des ingrédients sur le marché : un chocolat noir à 50% de cacao ou celui à 90%, un sucre en poudre, un sucre de glace ou du sucre roux, de la farine ou de la maïzena, des fruits frais ou des fruits secs, de la crème fraiche ou de la crème liquide. La différence semble assez petite, pourtant, quand vous effectuez votre recette, vous verrez que ça change tout. Vous pouvez également profiter d’ustensiles ou appareils de cuisines innovants pour perfectionner votre recette et pour accélérer la préparation.

    Voici quelques idées pour des recettes gourmandes :
    http://www.femmeactuelle.fr/cuisine/tendance-cuisine/mes-meilleures-recettes-gourmandes-au-chocolat-12742
    http://www.latableadessert.fr/recettes-chocolat/desserts/muffins-au-chocolat
    http://www.latableadessert.fr/recettes-chocolat/desserts/moelleux-au-chocolat