• Préparation d’un chocolat tempéré

    Aujourd’hui, nous allons vous faire découvrir une technique simple pour travailler autrement le chocolat. Réalisez petits chocolats et de merveilleuses décorations de pâtisseries avec du chocolat tempéré.

    © : lacuisinedebernard.com

    Tempérer le chocolat : comment faire ?
    Il vous faut du chocolat pâtissier haché ou râpé, un thermomètre de chocolatier, une casserole et un cul-de-poule. Commencez à faire fondre le chocolat au doux. Il faut atteindre une température entre 50 à 55 °. Puis, retirez la préparation du feu, mélangez-la avec le reste de chocolat et attendez que la température de celle-ci descende à 27/28 °. Lorsque cette température est atteinte, remettez de nouveau la préparation sur le feu pour avoir une température entre 30 à 32 °. Faites en sorte de maintenir cette température durant le travail.
    Bon à savoir
    Le tempérage est une technique de cristallisation du beurre de cacao dans le chocolat. Son secret demeure dans le fait de savoir jouer avec la température. C’est une bonne technique pour obtenir du chocolat brillant, cassant et facile à travailler.
    Vous savez maintenant comment rendre plus brillant le chocolat. Pourquoi ne pas essayer cette nouvelle technique avec des recettes de pâtisserie sur le site de Latableadessert.fr. Vous y découvrirez aussi toutes sortes de recettes de pâtisseries faciles à réaliser. Pour réaliser un moelleux, cliquez sur le lien suivant : http://www.latableadessert.fr/recettes-chocolat/desserts/moelleux-au-chocolat ou sur celui-ci : http://sweetcookfreetime.wordpress.com/2013/05/18/moelleux-au-chocolat-sans-beurre-de-c-felder-une-tuerie/

    Escalade dans les Calanques de Marseille

    Adeptes de l’escalade, rendez-vous dans les Calanques aux portes de Marseille lors de vos prochaines vacances. En été comme en hiver, grâce à une météo particulièrement clémente, vous pourrez vous adonner à votre sport favori dans un cadre naturel d’exception.

    © : tableacarte.com

    La région entre Marseille et Cassis compte les plus belles falaises du sud de la Provence, lesquelles offrent un terrain de jeu privilégié à tous les passionnés de grimpe. Vous trouverez certainement la voie adaptée à votre niveau parmi les quelque 3 400 voies équipées, sportives ou terrains d’aventure, répertoriées à travers le massif, avec un rocher de première qualité et en prime, une vue imprenable sur la mer.
    Ainsi, la route des crêtes entre Cassis et La Ciotat permet d’accéder à des voies d’escalade faciles de 10 à 30 mètres destinées à l’initiation. Les grimpeurs expérimentés trouveront également des itinéraires de 100 à 300 mètres plus ardus adaptés à leur niveau au départ de Marseille. Faites votre choix et faites-vous plaisir sur les voies fabuleuses du massif avec de magnifiques envolées de plusieurs longueurs.
    Si vous préférez pratiquer loin des foules et profiter de paysages somptueux, il vous suffit de marcher un peu pour quitter les sites bondés.
    Pour préparer votre séjour, voici un lien utile :
    http://billets.idtgv.com/billets-trains-idtgv/paris-marseille.html

    Conseils pour initier ses enfants à l’art

    Comme il n’est jamais trop tôt pour s’initier à l’art, faites découvrir à vos enfants la beauté des tableaux de maître, la magie du cinéma et le plaisir de peindre ou de dessiner. Quelques conseils.

    © : over-blog-kiwi.com

    À la maison
    Encore dans le ventre de sa maman, le bébé peut écouter de la musique. Alors, pourquoi ne pas faire écouter à votre enfant quelques morceaux de Beethoven, de Mozart et d’autres sons mélodieux ? Dès son plus jeune âge, lorsqu’il commence à s’intéresser à son entourage, faites-le découvrir la beauté des œuvres d’art. Pour cela, vous pouvez vous procurer des livres contenant des images de tableaux célèbres dans les rayons psychopédagogie de votre librairie ou sur Internet. « Mon premier imagier d’art », un ouvrage publié aux éditions Tourbillon, permet aux enfants de découvrir des œuvres d’art qui y sont classées par ordre chronologique, et ce, avec un titre descriptif. Avec votre enfant, vous pouvez commenter chaque œuvre d’art. Sinon, vous pouvez aussi vous inspirer de nombreux ouvrages traitant l’art qui sont disponibles en ligne ou dans les bibliothèques ou les librairies. Lorsqu’il commence à aller à l’école, vous pouvez l’aider à compléter son cahier de vie en y racontant vos sorties au musée ou au cinéma.
    Les sorties à faire
    Dès qu’on parle de sortie culturelle, ce sont les musées qui arrivent à l’esprit en premier. Prenez donc le temps d’emmener votre enfant visiter les musées et attardez-vous devant un ou deux œuvres d’art pour admirer leur beauté et transmettre en même temps ce plaisir à votre enfant. En France, la plupart des musées organisent des activités spéciales pour les enfants donc profitez-en. Les visites guidées prennent souvent des aspects ludiques et les ateliers proposés ne manqueront pas d’aiguiser la curiosité de votre enfant par rapport à l’art.
    Mais il n’y a pas qu’aux musées que vous pouvez initier votre enfant à l’art. Le cinéma aussi est un sujet intéressant. Donc, lors d’une virée au cinéma, ne vous contentez pas de regarder le film ensemble, mais prenez le temps (avant ou après la séance) de parler des acteurs, des personnages, des sons, des mises en scène, etc. à votre enfant. N’hésitez pas à faire un petit tour dans la salle de projection si possible, pour montrer à votre enfant le machiniste à l’œuvre.
    Voici quelques idées de sorties à faire avec vos enfants tout au long de l’année :
    http://www.vosquestionsdeparents.fr/dossier/265/initier-les-enfants-a-lart
    http://www.citizenkid.com/spectacle
    http://www.citizenkid.com/cinema

    Enlever les taches de melasma

    © webmd.com

    On reconnaît une femme qui vient d’accoucher l’aspect lisse et doux de son visage. Mais dans certains cas, de nouvelles mamans peuvent être victimes des melasma. Comment procéder pour les faire disparaître ? Vous disposez de plus d’info ici.

    Le melasma est encore peu connu du grand public. Il s’agit en fait des taches hyper pigmentées qui apparaissant sur la peau du visage. Elles surviennent la plupart du temps durant la grossesse. C’est pour cela que les spécialistes disent qu’elles sont hormonales. On les appelle aussi masques de grossesse.

     

    Des taches difficiles à enlever

    Comme la plupart des taches qui apparaissent sur le visage, elles sont difficiles à éliminer. Le melasma n’en fait pas exception. Des solutions ont été proposées pour y faire face, mais sans grande efficacité.

    Sauf peut-être des crèmes à base de mélatonine et de vitamine C. Des études ont en effet démontré qu’elles peuvent constituer des armes très redoutables contre cet état. Les spécialistes expliquent la situation ainsi : la mélatonine et la vitamine C seraient un excellent remède pour la restauration de la douceur de la peau, c’est-à-dire pour le traitement des taches.

    Les deux ingrédients principaux de ces crèmes sont effectivement de puissants antioxydants. Concernant particulièrement la mélatonine, elle a l’avantage de pouvoir s’incorporer facilement à l’intérieur de la peau puisqu’elle est attirée par les lipides présents dans les membranes des cellules. La mélatonine est plus qu’intéressante dans le traitement des problèmes de pigmentation. Vous pouvez avoir plus de détails de cette solution sur centre-medical-auber.fr.

     

    Comment faire ?

    Vient alors cette question : comment s’en débarrasser ? Il faut dire que les melasma ne s’enlèvent pas au laser ni encore moins à l’azote. Ils ne sont pas comme les taches de vieillesse. Il y a bien le traitement par l’acide trichloracétique, mais malheureusement, celui-ci ne les fait pas disparaître totalement, il ne fait que revitaliser l’épiderme.

    C’est en partie pour cette raison que le Pr Mateo, de Palerme, insiste sur le fait que cette mélatonine associée à la vitamine C peut aider beaucoup de futures et nouvelles mamans à se débarrasser des melasma. Selon lui, il existe des récepteurs de la mélatonine, sur les kératinocytes, des cellules qui composent les couches très superficielles de la peau. Il en existe également sur les mélanocytes, les cellules responsables de la pigmentation de celle-ci. Enfin, ils sont aussi présents sur les fibroblastes qui composent les cellules du derme et qui fabriquent notamment le collagène et l’élastine responsables de l’élasticité de la peau.

    Sources :

    Choisir son chasseur d’appartement

    En France, le métier de chasseur d’appartement a longtemps été méconnu du grand public. S’il existe depuis une dizaine d’années, il faut en effet attendre l’arrivée des émissions télévisées spécialisées pour en connaître davantage sur cette activité. En étant le premier à révéler le métier, Stéphane Plazza a fortement contribué à populariser les chasseurs d’appartement. On trouve désormais ces professionnels dans la plupart des grandes villes, et professionnels comme particuliers ont la possibilité de faire appel à leurs services. Le recours à un chasseur d’appartement se révèle d’ailleurs indispensable étant donné le contexte immobilier actuellement de plus en plus difficile.

    Le chasseur d’appartement s’apparente à un courtier en immobilier. Il fournit son aide aux personnes souhaitant trouver un logement rapidement et sans contrainte. Dans la plupart des cas, la recherche d’un bien immobilier prend en effet du temps et il est souvent difficile de trouver un appartement correspondant à ses besoins dans un délai très court. Le chasseur permet de gagner du temps puisqu’il ne propose que les logements conformes aux critères de choix de ses clients. De plus, il est en mesure de négocier les tarifs d’achat ou de location afin de bénéficier des meilleurs prix. Pour plus de détails sur le sujet, il est recommandé de consulter les sites spécialisés comme flatsearch.fr.

    Pourquoi choisir un chasseur d’appartement ?

    Le recours à un chasseur d’appartement garantit la rapidité et la sécurité des recherches de logement. Les personnes souhaitant trouver un appartement s’affranchissent en effet des risques d’arnaques et des heures perdues à négocier auprès de différents interlocuteurs puisque le chasseur réalise toutes les démarches à sa place. Avant de se lancer, celui-ci suit un cahier des charges établi de manière conjointe avec le client. Il affine ses recherches au fil des rendez-vous et des photos échangées pour ne garder que les appartements susceptibles de plaire à ses commanditaires. Le chasseur connaît en outre les particularités du marché immobilier local et permet de réaliser d’importantes économies au moment de l’achat.

    D’autre part, il faut savoir que le gain de temps et de moyen obtenu par l’intermédiaire d’un chasseur d’appartement n’est pas négligeable. Ce professionnel choisit les meilleurs logements et accompagne ses clients durant les visites. Il peut de plus jouer le rôle de conseil et de courtier afin de prévenir les éventuelles malfaçons. Au final, si faire appel à un chasseur d’appartement a un prix, il reste plus avantageux que d’aller soi-même à la quête de son bien immobilier. Si vous souhaitez en connaître davantage sur ce métier et ses avantages, cliquez pour plus d’info.

    Source:

    http://eco-immobilier.com/index.php?/bien-choisir-son-chasseur-dappartement.html

    L’acide hyaluronique : crèmes ou injections ?

    Il peut être présent partout, dans les soins les plus complexes ou encore dans la seringue de l’esthéticien, l’acide hyaluronique a toujours fait ses preuves. En cabinet médical, les injections d’acide hyaluronique connaissent plus de succès, en termes d’interventions, après la toxine botulique. C’est pourquoi le monde du cosmétique d’estimer que l’acide hyaluronique est un nouvel actif prodige. Ce produit connait, de nos jours, un franc succès, qu’il porte à croire que c’est, sans aucun doute, la dernière révolution des laboratoires d’esthétique. L’acide hyaluronique est un actif anti-âge qui permet ainsi à tout patient d’affiner certaines lignes du corps.

    © morpholife.com

    Acide hyaluronique, qu’est-ce que c’est ?

    Aujourd’hui, il semblerait que l’ère du lifting est révolue. Actuellement, il est possible de traiter les rides sans avoir à faire appel au bistouri. En médecine esthétique, l’acide hyaluronique devient inévitablement la substance préférée des praticiens, dans la gamme des injections antirides. Avec une forte réputation sans risques majeurs, l’acide hyaluronique reste le moyen le plus intéressant qui permet de combler les plis d’amertume ainsi que les sillons nasogéniens. En fait, cette substance miraculeuse a été identifiée par des chercheurs depuis 1934. C’est un actif qui est présent naturellement dans corps, autour des articulations, dans les muscles, le globe oculaire, mais c’est la peau qui en renferme le plus.

    Cette molécule est issue de la famille des polysaccharides ou sucre a été l’objet d’une découverte il y a bien des années de cela. Avec ses vertus, il n’est pas étonnant qu’il passionne autant de chercheurs en cosmétologie. Sous forme de crèmes, ce sont les Asiatiques qui font leur première entrée en scène, dans les années 80. Ce n’est seulement que dans le courant des années 90 que son usage a été pratiqué en médecine esthétique. Ainsi, l’intérêt pour ce sucre n’est jamais retombé, depuis. Étant une substance naturelle présente dans l’organisme, il est reproduit en laboratoire, ce qui est donc un atout. Avec un coût de production faible, cet actif est donc mis à la portée de tous les laboratoires.

    Quel intérêt de l’avoir dans nos crèmes ?

    Il est important de souligner que l’acide hyaluronique reste un excellent hydratant et c’est entièrement un vrai lisseur de peau. Il agit telle une éponge et peut absorber jusqu’à plus de 1000 fois son poids. Ainsi, en l’appliquant, il rend la peau pulpeuse, élastique et dense, en gélifiant l’eau du derme. L’acide hyaluronique présente également des vertus antioxydantes qui protègent contre les rayons solaires et appuie la communication entre le derme et l’épiderme afin de dynamiser les fibroblastes. En fait, les fibroblastes enregistrent une baisse en qualité et en quantité avec l’âge. De ce fait, le derme se dégonfle et la peau cicatrise moins et se dessèche. Ainsi, les chercheurs cosmétiques et les médecins esthétiques n’ont qu’une seule option, équilibrer le phénomène avec l’acide hyaluronique.

    Peut-on cumuler injections et crèmes ?

    Il est d’un intérêt certain de cumuler injections et crèmes. En pratique, l’on obtient une revitalisation sur plusieurs niveaux. De récentes études ont été menées et démontrent que si l’on associe l’application du soin et une injection d’acide hyaluronique, il y aura une nette amélioration sur le lissage du relief cutané et la densité du derme. Aussi, dans le cadre d’injections multiples réalisées par des médecins esthétiques, l’acide hyaluronique est utilisé non réticulé. Ainsi, le but avec l’acide hyaluronique est de stimuler, de revitaliser et d’hydrater la peau, comme en cosmétologie, et non pas d’apporter ni de combler du volume.

    En somme, en crème ou à injection, l’acide hyaluronique reste la parfaite substance pour toute opération esthétique. Pour des informations additionnelles, vous pouvez suivre directement le lien http://www.centre-medical-stlazare.com/medecine-esthetique/acide-hyaluronique/

    Source : http://www.femmeactuelle.fr/minceur/mincir-le-programme/ventre/poids-menopause-00453

    En cuisine avec les enfants

    Cuisiner avec les enfants dès qu’ils sont capables de suivre des directives simples est recommandé pour leur apprendre à cuisiner, mais aussi à apprécier une nourriture saine, cuisinée soi-même avec des ingrédients de qualité.

    coupdepouce.com

    On peut penser à tort que cuisiner avec un enfant n’est pas de tout repos mais en réalité cela peut être très amusant. L’essentiel à retenir est d’adopter les bonnes techniques pour capter toute l’attention du petit chef. Pour cela, on peut lui présenter trois ou quatre recettes simples dans lesquelles il peut participer au maximum. Il vaut mieux lui montrer des recettes avec une photo du résultat final pour faciliter son choix.
    Une fois la recette choisie, on peut faire les courses ensemble si les différents ingrédients ne sont pas disponibles à la maison. Et là encore, on peut laisser l’enfant choisir les produits en se basant évidemment sur la liste des ingrédients. Cette étape permet en même temps de stimuler la concentration de l’enfant pour éviter qu’il ne s’égare avec les autres produits alléchants qu’il peut voir dans les rayons du supermarché ou dans les placards.
    Avant de cuisiner, faites en sorte que l’espace de travail soit aménagé de sorte que l’enfant se sente à l’aise. Ainsi, sortez tous les matériels nécessaires à la préparation en s’assurant qu’ils soient adaptés à l’âge de l’apprenti cuisinier. Pour cela il y a les ustensiles en bois et en plastique. Évidemment, toute utilisation d’ustensiles tranchants revient uniquement à l’adulte pour une question de sécurité. Il faut également expliquer chaque étape de la préparation à l’enfant et l’accompagner continuellement surtout lors des étapes les plus complexes. Pour faciliter le travail, il est recommandé de finir une étape avant d’entamer une autre.
    Consultez un article complet sur les recettes à faire en famille.

    Plus d’idées de recettes sur :

    Les différents types d’épices

    Etablir une liste complète des épices sur www.ducros.fr et des aromates est pratiquement impossible, ils sont tellement nombreux. Certains sont cependant plus utilisés que d’autres. Mais tous servent à donner du gout et de la saveur aux plats.

    L’ail figure parmi les plus connus. Il provient du bulbe et il est utilisé en gousse. Il existe deux variétés d’ail à savoir l’ail blanc et l’ail rose qui est moins parfumé.

    L’aneth est un peu moins connu. C’est une plante aromatique à feuilles vert foncé. En cuisine, elle ne doit pas être cuite, car on l’ajoute en fin de cuisson.

    La cannelle est présentée en bâton ou en poudre. Elle provient de l’écorce du cannelier séché. On l’utilise surtout dans les préparations sucrées comme la tarte.

    On entend peu parler de la cardamome. C’est une épice venue d’Asie provenant du roseau. Elle a la particularité de parfumer le café au Proche Orient.

    Pour confectionner un bouquet garni, n’oubliez pas de mettre un laurier. Ces feuilles s’utilisent fraîches ou sèches, notamment avec de la sauce tomate.

    La liste n’est pas exhaustive. Pour la compléter et pour obtenir plus d’infos, vous pouvez consulter les sites spécialisés.

    Sources:

    http://www.meuse-epices.com/

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d%27%C3%A9pices

     

    Décorer une salle de bain : comment faire ?

    Souvent délaissée, la salle de bain est devenue aujourd’hui une pièce à part entière qui a besoin d’un décor particulier. Destinée à apporter bien-être et détente, cette pièce doit accueillir des meubles miliboo reflétant un esprit zen.

    Choisir sa douche et sa baignoire

    La douche est l’élément qu’il faut choisir en premier lorsqu’on se lance dans la décoration d’une salle de bain. Celle-ci se décline en trois catégories : la douche classique, la douche italienne et la cabine de douche. La première est connue pour s’intégrer facilement dans tous types de salle de bain et pour permettre de choisir les éléments qui la constituent. La douche italienne permet de marier l’esthétique avec l’accessibilité, tandis que la cabine vise le côté luxe et détente avec son option hydromassante.

    La baignoire vous permet de choisir entre trois formes différentes : angle, rectangle et ilot. La première est particulièrement adaptée pour une espace réduite. La baignoire îlot apporte une touche rétro tout en restant très design, tandis que le modèle rectangulaire épouse particulièrement une pièce carrée.

    Choisir ses accessoires

    Outre ces deux éléments précédents, le lavabo et l’éclairage se choisissent avec la plus grande attention. Pour avoir un décor rétro, optez pour un lavabo. La vasque vous aidera à rajeunir votre salle de bain tout en étant très fonctionnelle. Le plan de toilette peut être à la fois design et pratique pour les adeptes des produits de beauté.

    Au sujet de l’éclairage, un globe est conseillé si vous utilisez un faux plafond. L’éclairage LED accentue le côté design de votre salle de bain dans la mesure où il existe en plusieurs couleurs différentes et peut être encastré dans le sol et dans le mur. Amatrice de maquillage, vous avez certainement besoin d’un éclairage autour du miroir pour avoir une meilleure visibilité.

    Choisir son revêtement mural et sol

    En plus de protéger le sol et le mur contre l’humidité, le revêtement doit viser l’esthétique. Le parquet est tendance et vous permet de mettre en place une ambiance tropicale. Le stratifié vous offre le choix entre une imitation bois, béton et pierre naturelle, tandis que le revêtement PVC ne craint pas l’humidité.

    Côté revêtement mural, la faïence laisse libre cours à votre imagination tout en protégeant le mur. La peinture se décline en plusieurs couleurs différentes, tandis que le papier peint vous offre des images dans votre salle de bain. Un meuble salle de bain miliboo peut aussi être décoré avec des images imprimées.

    Sources:

    http://www.miliboo.com/salles-de-bain.html

    http://deco.journaldesfemmes.com/salle-de-bains/

    Les bougies d’anniversaires, plus que de simples objets d’éclairage

    Plus que de simples accessoires qui procurent de la lumière, les bougies d’anniversaire alimentent une superstition qui date de plusieurs siècles.

    Au début, la bougie consistait à produire de la lumière dans les foyers et dans les endroits publics. De nos jours, son rôle ne se limite plus au simple fait d’éclairer. En effet, au fil du temps, elle est devenue de plus en plus utilisée dans des rituels religieux, de magie et de voyance, ou encore lors de fêtes d’anniversaire. En effet, le fait que la bougie illumine les pièces sombres et procure de la lumière a poussé les hommes à s’inspirer de ces capacités pour lui attribuer des pouvoirs de toutes sortes. Dans la religion catholique, elles sont utilisées pour accompagner les prières, de manière à ce que celles-ci puissent bien être reçues par les Saints. De même, lors des anniversaires, les bougies consistent dans un premier temps à indiquer l’âge de la personne à qui la fête a été destinée. En outre, selon les croyances, elles ont également le pouvoir de permettre de formuler un vœu avant de souffler sur la flamme. Ce voeu devra rester secret pour qu’il puisse se concrétiser. Face aux besoins croissants des consommateurs en matière de bougies, les fabricants s’appliquent à produire des articles toujours plus attirants et plus originaux.

    Parmi les nombreux types de bougie les plus courants, il y a notamment les bougies en forme de chiffres. Ces dernières sont des plus pratiques et économiques pour symboliser l’âge d’une personne sur son gâteau d’anniversaire. Ainsi, par exemple, au lieu de mettre 50 bougies sur le gâteau, il suffit de mettre les chiffres 5 et 0. Il y a également les autres bougies fantaisies, de toutes formes et de toutes les couleurs, à l’instar des bougies scintillantes et celles luminescentes. Pour disposer des meilleurs articles, optez pour les bougies d’anniversaire tel que ceux de vahine. Variées et entièrement fiables, ces bougies vous permettront d’égayer vos réceptions d’anniversaire. Dans la même mesure, vous pouvez trouver des types de bougie de toutes sortes sur le site de www.vahine.fr. Evoluant dans l’organisation des fêtes d’anniversaire, ce prestataire propose divers produits de décoration ainsi que des friandises variées. Pour plus d’informations sur les bougies et les fêtes d’anniversaire, pensez à lire les articles sur ces sujets.

    Sources:

    http://www.vahine.fr/nos-produits/decors/anniversaire/bougies-anniversaire.html

    http://www.explic.com/20480-bougie.htm